• Our Address
  • rue Roosendael 125 boite 1, B-1190 Bruxelles

Le Belge est favorable à l’introduction d’un budget mobilité dans sa rémunération

Le Belge est favorable à l’introduction d’un budget mobilité dans sa rémunération

rémunération

 

 

Le Belge veut choisir la composition de sa rémunération, de préférence avec des solutions de mobilité et la constitution d’une pension complémentaire

Bruxelles, le 26 octobre 2016 – 40 % des travailleurs belges sont prêts à céder une partie de leur rémunération en échange d’un budget mobilité. Une enquête d’Acerta révèle que le Belge ne cherche plus à avoir une grosse voiture de société : bon nombre d’entre nous sont prêts à faire marche arrière dans ce domaine, à condition d’y associer un budget mobilité adapté. De plus, nous avons besoin d’une plus grande sécurité de pension et de jours de congé supplémentaires : 31 % des travailleurs aimeraient constituer une pension complémentaire et 25 % disent vouloir troquer une partie de leur rémunération contre des jours de congé supplémentaires.

Une enquête du prestataire de services RH Acerta menée auprès de 2000 travailleurs a évalué leur degré de satisfaction concernant leur plan de rémunération actuel et comment ils aimeraient qu’il soit conçu. Les résultats montrent que le Belge aimerait choisir la composition de sa rémunération, notamment en ce qui concerne la mobilité, la pension et les jours de congé.

Des voitures de société plus petites

À l’heure actuelle, de nombreuses grandes entreprises se heurtent à la question de la mobilité : elles y réfléchissent davantage et proposent plus de solutions structurelles. Parallèlement, une récente enquête d’Acerta a montré que 40 % des travailleurs belges sont prêts à céder une partie de leur rémunération en échange d’un budget mobilité. Cela implique qu’en plus de la voiture de société traditionnelle, ils peuvent également opter pour un vélo d’entreprise avec une indemnité vélo adaptée, un abonnement pour les transports en commun ou encore, une plus petite voiture associée à un vélo d’entreprise ou à un abonnement pour les transports en commun.

Pour l’heure, 18 % des employés belges disposent d’une voiture de société qu’ils peuvent également utiliser à des fins privées. L’étude d’Acerta révèle que la majorité de ces travailleurs aimeraient troquer leur voiture de société actuelle contre une formule plus écologique et/ou une solution leur permettant de gagner du temps.

62 % des travailleurs belges ayant une voiture de société sont prêts à échanger leur voiture actuelle contre un modèle plus petit pour obtenir une augmentation salariale grâce au budget ainsi dégagé. 53 % des personnes interrogées sont intéressées par une voiture hybride sans modification de la rémunération et 45 % seraient d’accord d’avoir une plus petite voiture, mais plus de jours de congé. « Le fait qu’une société examine et optimise le budget mobilité au niveau de l’entreprise permet d’offrir un avantage concurrentiel. L’employeur devient plus attrayant s’il laisse le choix au travailleur. Nous constatons que de nombreux travailleurs préfèrent percevoir un salaire plus élevé et avoir une voiture de société plus petite plutôt que d’avoir une grosse voiture de société. Les préférences du travailleur sont déterminées d’une part, par la situation géographique de l’entreprise et d’autre part, par le domicile du travailleur. En outre, l’engorgement de nos routes lié aux embouteillages structurels incite les travailleurs à chercher d’autres solutions pendant les heures de pointe », explique Sarah Peeters, directrice chez Acerta Consult. 28 % des personnes interrogées choisiraient une combinaison entre la voiture de société plus petite et un abonnement pour les transports en commun qui peut également être utilisé à des fins privées. 27 % opteraient pour un vélo de société (électrique).

La sécurité de la pension

La moitié des travailleurs estiment que la composition de leur package salarial total répond à leurs besoins. Ils sont satisfaits de sa composition comprenant des avantages extralégaux, du temps libre et un salaire. Néanmoins, près d’un tiers des personnes interrogées indiquent qu’elles aimeraient échanger une partie de leur salaire contre une pension complémentaire. Sarah Peeters ajoute : « Concrètement, une partie de la rémunération est cédée et versée dans un fonds de pension ou une assurance groupe. . »

La recherche de cette sécurité de la pension s’intensifie avec l’âge : environ 40 % des personnes âgées de 50 à 60 ans aimeraient actuellement souscrire à cette formule, contre 30 % chez les 40-50 ans et 23 % chez les 30-40 ans. Chez les travailleurs de moins de 30 ans, ce pourcentage atteint 18 % « Plus les travailleurs restent en service, plus ils présentent d’intérêt pour cette solution. Cependant, le pourcentage est malgré tout élevé pour les jeunes. Nous constatons qu’ils réfléchissent aussi à leur avenir financier, même lointain. Cet intérêt s’explique peut-être par le fait que le financement futur des pensions est fréquemment remis en question dans les médias », explique Sarah Peeters.

Des congés supplémentaires en échange d’une partie du salaire

Un quart des travailleurs belges aimeraient échanger une partie de leur salaire contre des congés supplémentaires. « Il n’y a rien d’étonnant à ce que le pourcentage de femmes soit en moyenne plus élevé. En effet, 28 % des femmes aimeraient pouvoir prendre plus de congés, généralement pour s’occuper des enfants et du ménage, même si cela implique qu’elles gagnent moins. Chez les hommes, ce pourcentage est de 21 %. On constate qu’il n’y a pas de différence en fonction de l’âge et que les jeunes aimeraient aussi pouvoir prendre des congés supplémentaires avec un salaire adapté », poursuit Sarah Peeters. En revanche, la différence en fonction de la région est frappante : en Flandre, en moyenne 28 % des travailleurs aimeraient avoir plus de congés contre une diminution de salaire, contre seulement 20 % en Wallonie et 17 % à Bruxelles.

« Si l’on applique le raisonnement inverse, on constate que ce sont surtout les jeunes travailleurs de sexe masculin qui sont prêts à céder des jours de congé contre une augmentation de salaire . En effet, cela représente pas moins de 46 % des moins de 30 ans. Ici, encore le pourcentage est relativement élevé pour la Région de Bruxelles-Capitale : 32 % de tous les travailleurs aimeraient céder quelques jours de congé en échange d’une augmentation de salaire, contre 29 % en Wallonie et 26 % en Flandre. »

Rémunération personnalisée = compétitivité

Bon nombre de travailleurs veulent faire leurs propres choix en matière de rémunération, qu’ils privilégient des congés supplémentaires, une plus grande sécurité en matière de pension ou un budget mobilité. « C’est déjà une bonne chose que le budget mobilité soit à nouveau à l’ordre du jour. Cependant, les employeurs peuvent entreprendre dès maintenant des démarches pour proposer des initiatives en faveur de l’employabilité durable. Ainsi, les travailleurs de tous les âges peuvent faire des choix en matière de conditions de rémunération et de travail, grâce à un plan cafétéria par exemple. De plus, un employeur devient plus attrayant et plus compétitif s’il permet à ses travailleurs de s’exprimer sur leur package de rémunération », conclut Sarah Peeters.

Source

A propos de l'auteur

J’ai lancé Abacus Consulting en décembre 2008. Je propose mes services de consulting et d’intérim management en comptabilité & fiscalité. Des missions de consulting : Trouver des solutions à une problématique client. Des missions d’intérim management : Remplacer un cadre supérieur en comptabilité & fiscalité et/ou en légal au sein d’une structure existante, pour un temps déterminé. Suite à un congé de maternité, de maladie, absence temporaire ou simplement pour mettre sur pied un nouveau projet,… Apporter mon expérience, offrir un regard extérieur à une société afin de pouvoir apporter des solutions différentes et répondre aux demandes de mes clients. Mes clients sont des multinationales, PME ou des indépendants ainsi que des professions libérales. Chaque mission est un nouveau challenge auquel il faut répondre rapidement et efficacement ! C’est ça qui me plait ! Vous pouvez me retrouver sur Twitter, Facebook, Instagram, Linkedin

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.