• Our Address
  • rue Roosendael 125 boite 1, B-1190 Bruxelles

Le crowdfunding, c’est quoi?

Le crowdfunding, c’est quoi?

 

 

Le crowdfunding, c’est quoi?

Littéralement, « crowdfunding » signifie « financement par la foule ». Il s’agit de récolter des fonds auprès du public, le plus souvent via Internet, afin de financer un projet spécifique.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Pour récolter ces fonds, le promoteur d’un projet (l’entrepreneur) le présente via une plate-forme Internet et indique le montant nécessaire à la réalisation de son projet. N’importe quel internaute, séduit par le projet, peut alors y investir le montant de son choix. La somme totale de ces petits investissementspermet de financer le projet. Les sommes investies ne vont à l’entrepreneur que si le montant total a pu être réuni dans un délai fixé à l’avance. A défaut, ces sommes sont restituées aux investisseurs. Si la somme nécessaire est réunie dans le délai fixé et que le projet est mené à bien, les investisseurs peuvent espérer obtenir un retour sur investissement.

Sur quel projet et à quelles conditions s’applique-t-il ?

Le crowdfunding s’applique à tout type de projet : commercial, social, culturel. En Belgique, le crowdfunding est plafonné à 1000 € par investisseur pour desprojets limités à 300.000 €. Si l’on souhaite dépasser l’un de ces plafonds, l’entrepreneur aura l’obligation de publier un prospectus : il devra fournir à ses investisseurs un document détaillé sur son entreprise pour qu’ils aient accès à toutes les informations nécessaires sur le projet, la forme juridique de l’investissement proposé (ex : action, emprunt, don, etc), les risques potentiels, etc.

Quels sont les risques ?

Si le crowdfunding est attrayant de par sa modernité et son caractère participatif (et présente l’avantage de ne pas devoir passer par une banque pour lever des fonds), il peut aussi comporter certains risques, tant pour l’entrepreneur que pour l’investisseur

Pour l’entrepreneur : à l’heure actuelle, il n’existe pas de législation spécifique sur le crowdfunding… Différentes législations financières sont donc applicables, auxquelles l’entrepreneur doit être attentif car elles imposent parfois des contraintes importantes. De plus, l’entrepreneur qui se lance dans le crowdfunding va dépendre de petits actionnaires qu’il va devoir garder et assumer pendant des délais qui peuvent s’avérer longs. Le développement de l’entreprise est parfois difficile par la suite comme, par exemple, l’augmentation de capital et l’entrée de nouveaux actionnaires qui ne sont pas toujours enthousiastes à l’idée d’avoir de nombreux petits actionnaires dans une entreprise. La mise en place du crowdfunding présente donc un avantage au départ mais peut vite s’avérer être un inconvénient par la suite.

Pour l’investisseur : en l’absence de législation spécifique, l’investisseur ne serapas toujours protégé de la même façon. Son niveau de protection dépendra de la forme juridique choisie pour le projet, et peut donc varier fortement ! De plus, si l’entrepreneur n’a pas l’obligation de publier de prospectus, l’investisseur devra récolter les informations par lui-même. Dans tous les cas, il appartient toujours à l’investisseur de juger de la pertinence d’investir dans un projet et d’en évaluer le risque.

 

 

Source

A propos de l'auteur


Warning: Use of undefined constant php - assumed 'php' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/98b1c2b8dead6efb4204566ae696e41a/web/wp-content/themes/wp-enlightened104-child/auth-bio.php on line 17

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.